:: Introduction :: the Informatives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contexte de la Région A

avatar
Date d'inscription : 07/08/2017
Messages : 4
Influence : 17
Co-fondatrice
Voir le profil de l'utilisateur




Sybille Everdeen
Co-fondatrice
Mer 9 Aoû - 21:23


Concept initial




« Après des bombardements nucléaires, il y a déjà quelques décennies, les survivants de la catastrophe se sont regroupés pour construire une nouvelle ville, Juniper City. De là, ils recommencèrent à zéro, réapprenant les bases de la survie humaine, maintenant tous loin de leur petit foyer où tout leur était acquis.
Les alentours de désolation, rasé de toute vie par les décharges, devinrent des plaines à perte de vue où le vent en profitait pour prendre de la puissance, poussant donc vers les citoyens des nuages et déchets radioactifs. Ils entourèrent leur ville de hauts et d'épais murs pour s'y protéger, et se protéger des rôdeurs mutants ayant survécu et adapté à ce nouvel environnement.
Par équipe, des survivants sondèrent les environs à la recherche de signes de vie, de matériel, ou encore de ressources. Bien souvent, ils revenaient les mains vides et terrifiés. Des rumeurs se mirent à courir. Des menaces erraient à l'extérieur. Puis, dans l'enceinte des murs. Des gens hurlaient, se suicidaient, devenaient hystériques.
Plus personne n'était à l'abri.
Les expéditions extérieures déclinèrent. Il fut décrété dangereux de sortir de la ville, mais la vraie menace est-elle bien hors de la ville? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 20/06/2017
Messages : 37
Influence : 77
Co-fondatrice | Prêtresse de la Société June
Voir le profil de l'utilisateur




Io Lockheart
Co-fondatrice | Prêtresse de la Société June
Jeu 31 Aoû - 10:26


Prologue : la Grande Guerre




« Ça fait déjà 20 ans.

À ma souvenance, j'ai l'impression que ça fait plus longtemps.

Mais le corps Astral n'a pas la notion du temps, l'Astral est là, observe et raconte.


J'ai tout vu de cette dite catastrophe humanitaire. J'étais présent lorsque les tensions entre les nations ont éclatées. J'ai vu la Guerre se déclencher, la troisième Grande Guerre de l'humanité, la plus grandiose en technologie militaire... et aussi la plus dévastatrice. Ce fut la dernière. L'une des nations, armée de missiles nucléaires, était impatiente de mettre un terme au combat. Son geste irréfléchi par son envie de gloire et de pouvoir, provoqua la perte de continents et de ressources vitales. Par le simple appui de son index joufflu sur un bouton, il fit mourir la moitié de son espèce. La technologie dont il était si fier n'était pas aussi fiable et sous son contrôle qu'il le croyait. Et les missiles ravagèrent ses ennemis. Et ses missiles ravagèrent ses voisins. Et ses missiles ravagèrent les siens...

Les zones de la Terre ayant subit les impacts directs de l'armement nucléaire furent dorénavant inhabitables. Le sol devint infertile, se transformant en des plaines désertiques. Pour les secteurs avoisinants, on regroupa les survivants dans les métropoles qui tenaient encore et rationalisa les ressources. Ces dernières ne pouvaient soutenir tous ceux qui s'y trouvaient, en fit périr davantage par malnutrition ou déshydratation. L'instauration du système militaire au gouvernement de la Région A, suite aux morts vaines causées par la mauvaise gestion des ressources, permis aux survivants de pouvoir être mieux structuré et de commencer à rebâtir une vie.

J'ai vu Juniper City revivre de ses cendres en quelques années, grâce au soutien militaire. Les dorénavant-citoyens, les junipériens, oublièrent que la cause de leur malheur d'avoir perdu une partie de l'humanité était la Grande Guerre, menée par les hommes militaires et politiques. Les junipériens vivent dans un semblant de bonheur, retrouvant une simili-routine de vie : l'école, le travail, les amis, les sorties, la famille... Ils étaient relativement bien dans leur bulle d'utopie jusqu'au jour où les menaces externes commencèrent.

Je me souviens l'observance de bêtes près des zones en quarantaine. Les bêtes, les animaux, eux n'ont pas la même conscience que les humains. Eux n'ont rien demandé de la Grande Guerre. Peut-être qu'au fond de leur être, ils le savent que les humains menacent leur planète. Je crois que leurs instincts primitifs les ont poussés à rompre la paix avec les Hommes. Pour survivre, ils se sont nourris des cadavres et des déchets des zones inhabitables. Le niveau de radiation alors élevé a poussé des mutations dans leurs gènes. Ils sont des Mutants, des bêtes cauchemardesques. Leur faim et leur rage les poussent à attaquer la cause de la Guerre. À Juniper City, on se mit à ériger de hauts Murs en solide matériau pour se défendre des attaques de Mutants. Lorsque ces espèces autrefois animales débutèrent leur vengeance, un autre problème survint : les étrangers.

Les survivants des villes et villages avoisinants, aussi aux prises avec le problème des Mutants, eurent vent de la construction du Mur ainsi que des ressources derrière celui-ci. Ils firent demande d'asile aux dirigeants de Juniper, ayant l'espérance d'y être admis. Strictes sur leur Code, les militaires en acceptèrent... et en refusèrent selon des critères d'utilité à leur société. C'est ainsi que Augustus City, ville avoisinante, commença à accueillir ceux ayant le souhait de devenir un survivaliste. Ce sont ceux, à la base, ne souhaitant faire affaires avec le gouvernement junipérien, soit s'étant fait refusé l'accès ou ayant volontairement quitté la ville. La Région A d'aujourd'hui pris forme il y a 5 ans.

Ce secteur plus au Nord de la Terre a échappé au pire, ayant encore quelques terres fertiles, des puits d'eau potable ainsi que de la verdure. Présents en plus petite quantité qu'autrefois, ils sont plus choyés que leurs voisins du Sud. Les peuples n'ont plus de communication entre eux, la plupart des réseaux et des technologies électroniques ayant été annihilés lors de la Grande Guerre. L'humanité a fait deux pas vers l'arrière par cause de stupidité. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 20/06/2017
Messages : 37
Influence : 77
Co-fondatrice | Prêtresse de la Société June
Voir le profil de l'utilisateur




Io Lockheart
Co-fondatrice | Prêtresse de la Société June
Jeu 31 Aoû - 10:29


Chapitre 1 : l'apparition du fléau




Vingt ans ont passés.
Les citoyens vaquent à leurs occupations, les enfants jouent dans la rue et les voisins sont toujours aussi bruyants. Certes, il reste encore des bâtiments à reconstruire, mais le centre-ville est comme dans le temps, c'est-à-dire avant la Grande Guerre. Il y a des tours à logements, des édifices à bureaux, des magasins pour faire rouler l'économie et des bordels aux coins des ruelles. Juniper n'a jamais été très élégante. Elle est mieux structurée depuis que notre gouvernement est aux mains de l'Armée, mais on a beau refaire l'extérieur d'un corps, les organes pourris ne peuvent tous être changés. Ils restent, sont coriaces comme un cancer et se mettent lentement à contaminer la nouveauté. La paix ne peut rester. Il y en a eu pendant près de 5 ans, ce qui est déjà long pour une société constituée d'humains.

La semaine dernière, il y a eu au bulletin de nouvelles ce qui amorcerait le nouveau chapitre de notre Région : des gens ont commencé à disparaître. Des enquêtes sont en cours pour déterminer une corrélation entre les enlèvements. Un seul lien a pu être établi jusqu'à présent: les victimes sont des proches des militaires. Aucun soldat n'a encore été visé. Bien que la population soit rassurée de ne pas paniquer, une crainte s'est installée. On aurait préféré entendre que des Mutants se soient infiltrés et qu'ils doivent être abattus plutôt que ça.

***

La première victime a été retrouvée.

Les journalistes n'ont pas montré d'images, outre la photo d'identité. Semblerait que ce soit trop « choquant » pour le public en général. Tout ce qu'on en sait, c'est que la jeune femme a été retrouvée empalée dans une ruelle, mais qu'elle était probablement déjà décédée avant cet acte cruel. Elle portait diverses marques sur le corps de violence. Il est possible qu'elle ait été torturée. Dans quel but? On ne le sait pas. Sur son front, un symbole y a été brûlé : une fleur de lys. Pourquoi? Il n'y a rien à y comprendre pour le moment, seulement qu'il y a des rebelles dans la ville. Les déserteurs, ces survivalistes qui ont décidé de se venger du traitement subi? Un coup monté des militaires pour changer le gouvernement et imposer un régime de peur? Des citoyens mécontents de décisions des dirigeants sans avoir été consultés?




C'est avec ce chapitre que nous ouvrons le forum, débutons le rp.
Les lignes directrices sont données. Maintenant, qu'allez-vous en faire?
Où mènerez-vous la suite? Quelle sera votre implication?
À suivre...
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
June Society :: Introduction :: the Informatives-
Sauter vers: